logo

Deux langues majeures : Anglais et Français

Les langues de travail constituent la matière première pour l’interprète de conférence.  Au même titre que l’or ou le pétrole, la valeur d’une langue peut fluctuer au cours du temps ou de l’espace. Par exemple, en Amérique du Sud, le portugais jouit d’un statut privilégié en raison de la puissance économique du Brésil.

Chez France Interprète, nous travaillons avec l’anglais et le français, deux langues universelles parlées sur tous les continents  en plus d’avoir une influence dans de nombreux domaines tels que la culture, le commerce ou la diplomatie.

La présence de langues européennes en Asie, en Afrique ou en Amérique du Sud est le résultat des campagnes coloniales menées par les empires européens à partir du XVème siècle. Très souvent, les pays nouvellement indépendants ont donné pour des raisons pratiques un statut officiel aux langues coloniales.

Rappelons tout de même que le statut de langue officielle ne signifie pas pour autant un usage répandu au sein de la population. Dans beaucoup de pays, les langues européennes, bien qu’officielles, sont réservées à l’élite. Les catégories sociales plus modestes préfèrent quant à elles les langues locales.

On peut citer à cet exemple le Pakistan dont l’anglais est une langue officielle (avec l’ourdou) mais seulement parlée et comprise par 10 % de la population. Situation à peu près identique pour le Burkina Faso qui comprend le français parmi ses langues administratives mais qui est seulement parlé par 10% des Burkinabés.

Des langues véhiculaires et diplomatiques

En général, deux interlocuteurs de langues différentes utilisent généralement l’anglais pour communiquer. Dans une moindre mesure, le français est lui aussi utilisé en tant que langue véhiculaire en Afrique.

En plus d’être des langues d’échange, l’anglais et le français possèdent un statut diplomatique privilégié ; les deux langues comptent parmi les langues officielles de l’ONU et de nombreuses autres grandes instances internationales ainsi que des institutions régionales. C’est le cas notamment de l’Union Africaine qui compte l’anglais et le français parmi les langues officielles.

Un interprète français-anglais peut donc être amené à effectuer des missions dans des contextes variés avec des interlocuteurs provenant de nombreuses régions du monde.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact