logo

Devenir bilingue rapidement

Mickaël, professeur de langues à L’Université, nous livre ses conseils pour apprendre rapidement et efficacement des langues étrangères.

La langue française a toujours occupé une place hégémonique au sein de notre culture nationale. Les autorités françaises se sont toujours montrées prudentes vis à vis des dialectes et des langues régionales. Le français est à ce titre la seule langue officielle du territoire bien qu’il existe des langues régionales – comme le corse, l’alsacien, le breton, etc.

Certains pays, en revanche, ont une population naturellement plurilingue pour des raisons culturelles ou historiques. On peut citer l’Inde dont la Constitution reconnaît 22 langues régionales. Plus près de chez nous, la Suisse compte 4 langues officielles ; l’anglais, le français, l’italien et le romanche.

Heureusement, tout le monde peut être bilingue. Maîtriser deux langues ou plus présente incontestablement des avantages dans un monde globalisé.

Nous allons voir ensemble à travers cet article, les différentes méthodes pour y parvenir.

Être bilingue, qu’est-ce que ça veut dire ?

Pour bien entamer et réussir l’apprentissage d’une deuxième langue, il faut mettre en place de bonnes habitudes le plus rapidement possible. Être bilingue signifie qu’on maîtrise deux langues « parfaitement ».

Qu’on possède en effet une compréhension et une maîtrise avancées dans ces deux langues. La première chose à faire quand on démarre l’apprentissage d’un nouveau langage, c’est de choisir une langue qui nous passionne !

Le bilinguisme nécessite une très bonne compréhension de la langue sur plusieurs niveaux : grammaire, vocabulaire, conjugaison mais aussi sur un niveau « culturel ».

Apprendre sérieusement une autre langue est un investissement en soi, vous ferez plus naturellement l’effort si la langue et la culture vous plaisent ! Dans le cas contraire, le manque de motivation se fera vite sentir. Débuter l’apprentissage d’une langue qui ne nous intéresse pas outre-mesure n’est donc pas une bonne idée.

Deuxième chose, évitez de vous dispersez en tentant d’apprendre plusieurs langues en même temps.

S’habituer à une langue étrangère

C’est quelque chose qui peut être déroutant au début. Réfléchir, penser dans une langue autre que sa langue maternelle n’est pas chose facile quand on débute. Une fois que l’on a passé cette étape, les choses deviennent bien plus facile.

S’habituer à parler un autre langage, c’est aussi accepter le fait qu’on est capable de s’exprimer !  Il faut se convaincre rapidement que l’on dispose des capacités nécéssaires pour communiquer, même simplement, dans la langue que l’on est entrain d’apprendre. Avoir confiance en soi et dans son apprentissage est fondamental.

Pratiquer, pratiquer, pratiquer

Sans surprise pour progresser rapidement et maintenir son niveau, il faut pratiquer encore et toujours.

La connaissance générale d’une langue repose sur plusieurs aspects ; compréhension, expression, dimension culturelle. Ces différents aspects sont différents mais complémentaires : ils peuvent être améliorer séparément mais leur apprentissage et perfectionnement contribuent à une meilleure connaissance globale de la langue.

Vous disposez de plusieurs moyens pour travailler ces différents axes. Internet offre de nombreuses ressources. Voici quelques suggestions :

– compréhension écrite : journaux, magazines, sites/blogs, forums, sites d’échange linguistique

– compréhension orale : série TV, films, radio, sites d’actualité online, plate-formes vidéos comme YouTube, musique

– expression écrite : forums, sites d’échange linguistique, rédaction d’articles et de lettres

– expression orale : s’enregistrer, organiser des rencontres online via Skype avec des partenaires

 

Se concentrer sur des langues « faciles » :

L’apprentissage d’une langue repose sur des mécanismes et des stratagèmes que vous perfectionnerez au fur-et-à-mesure. La première langue que vous apprendrez sera la plus difficile : vous n’aurez pas encore l’habitude de penser dans une langue étrangère ni même d’avoir une véritable méthode de travail.

Avec l’expérience, vous serez en mesure d’apprendre beaucoup plus rapidement et efficacement.

En attendant d’être un polyglotte aguerri, vous avez tout intérêt à commencer par une langue « facile », une langue qui se situe dans la même famille que celle votre langue maternelle.

Si le français est votre première langue, l’espagnol et l’italien seront bien plus faciles que l’allemand ou le suédois.

En revanche, si vous avez une bonne maîtrise de l’anglais, l’allemand sera cette fois beaucoup plus intéressant.

La « facilité » ici est forcément relative. Les langues d’une même famille peuvent sur certains points être totalement opposées. Rappelez-vous que dans tous les cas, une langue – peu importe laquelle – nécessite un véritable investissement de votre part et de nombreuses heures de travail.

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact